Les Îles de Guadeloupe vues du ciel

Voler en autogire au-dessus de l’archipel est une aventure pour le moins exceptionnelle. Une expérience unique pour admirer la splendeur de ses côtes, ses eaux turquoises et la beauté de ses paysages.

L’AUTO QUOI ?
L’autogire appartient à la famille des ULM. On le reconnaît grâce à son hélice, son moteur à l’arrière et ses deux places l’une derrière l’autre. Son poids plume est d’environ 280 kilos. Avant chaque vol, un instructeur vérifie les points techniques pour assurer la sécurité puis explique le circuit à venir. Ce jour-là,
nous survolerons les côtes à une altitude de mille pieds et la vitesse sera d’environ 130 km/h.

L’ENVOL & LE VOL
Le siège de l’accompagnateur se situe juste derrière celui du pilote. Équipé d’un casque avec un micro, il est possible d’échanger avec lui durant tout le vol. Niveau sécurité, une ceinture assure le maintient de la position du corps. Au décollage, le rotor accélère, l’autogire roule sur la piste pour ensuite décoller tout doucement. Plus on monte, plus la sensation de liberté s’intensifie car l’autogire n’a pas de fuselage seulement des vitres transparentes en plexiglass face aux visages pour couper le vent. Sur les côtés, le vide.

 

 

LES PAYSAGES
Pour ne pas brusquer l’appareil , le pilote tourne large. Nous passons au-dessus de champs de cannes à sucre et des petites maisons colorées. Sur notre gauche, nous distinguons les côtes et eaux transparentes ponctuées de coraux. Puis, au loin, nous visualisons La Désirade. Moment magique. Le bout de la Grande-Terre n’est pas loin. Elle apparaît après une succession de plages bordées de cocotiers. Voilà la croix de la Pointe des Châteaux à midi. Nous la contournons puis nous longeons la côte de l’autre côté. Jeu de piste du ciel, nous reconnaissons le lagon, la marina, le golf et le marché de Saint-François.

L’ATTERRISSAGE
Le retour est aussi doux que le décollage. Le pilote positionne l’autogire en face d’une piste d’atterrissage comme un avion mais, une fois au-dessus, nous nous posons à la verticale à vitesse zéro (zéro énergie cinétique) comme un
hélicoptère. Une belle aventure.

 

 

CIRCUIT À LA CARTE EN AUTOGIRE OU HÉLICOPTÈRE
Vol Saint-François – Pointe des Châteaux, 20 minutes, 70 €*
Vol Saint-François – Pointe des Châteaux – Petite Terre, 30 minutes, 120 €*
Vol Saint-François – Pointe des Châteaux – Petite Terre – La Désirade, 45 minutes, 150 €*
Vol Grande-Terre – Grand Cul de Sac Marin, Pointe-à-Pitre, h, 260 €*
Vol Saint-François – Marie-Galante – Les Saintes, 340 €*
Aérodrome de Saint-François // Tél. : +590 (0)6 90 64 28 48 // info@ulmcaraibes.com //www.ulmcaraibes.com

LES ÎLES DU CIEL
Dotés de deux hydravions Zenair 701, cette école de pilotage propose également des circuits touristiques sur
tout l’archipel.
Plage de l’hôtel Canella Beach Le Gosier, 97190, Guadeloupe // +590 (0)6 90 58 23 10 // www.ulm-guadeloupe.com
*tarifs à partir de

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *